Festival international du
court métrage au saguenay

En 25 ans, REGARD est passé d’un festival non compétitif à un Festival reconnu par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, avec une compétition prisée à travers le monde. Nous sommes dans les rares Festivals de courts métrages en Amérique du Nord à recevoir un jury de la FIPRESCI pour remettre un prix de la critique internationale, en plus du Prix AQCC de la critique nationale. Huit prix totalisant près de 50 000$ en argent et services seront attribués cette année, en plus des deux Grands Prix, exclusifs aux films présentés en primeur, et donnant accès au processus de nomination pour les Oscars® .

56 films font partie de la compétition officielle, dont 12 premières mondiales, 25 films québécois, 3 films du Canada anglais et 28 films étrangers, provenant d’une vingtaine de pays différents. Des plus classiques aux plus excentriques, un fond d'humanité et de proximité émane des films de la compétition que nous avons voulue . Une sélection enivrante qui vous fera vibrer, voyager, rêver...le plan parfait pour chasser la grisaille et l’ennui d’un an et demie de pandémie!

Compétition 1
Compétition 2
Compétition 3
Compétition 4
Compétition 5
Compétition 6
Compétition 7
Compétition 8
Compétition 9 : Documentaires
 

Tourner À Tout Prix !, c’est un terreau fertile d’idées et de talents bruts, des œuvres tournées sans compromis, avec pour seule limite l’absence de budget. Si pour la plupart, le manque de fonds est un frein à la créativité, ici, on le perçoit comme un moteur de création. Tourner sans budget, ça forge la créativité et ça permet d’explorer. Le résultat de ces films spontanés et sans artifices est souvent surprenant, et nous donne accès à une authenticité qui parfois se perd dans la foulée du système. Du trip de mush au chalet au film ultra touchant sur l’aide médicale à mourir, c’est un privilège d’accueillir ces voix et regards d’auteurs indépendants qui vous feront vivre toute une gamme d’émotions.

 

Petit nouveau à REGARD, 100% Régions est le cousin non éloigné de 100% Saguenay, qui nous a donné 10 belles années de fierté et de découvertes. Les choses évoluent, ou pas c’est selon, mais de notre côté du Parc, dans le flot du Manifeste publié dans la revue Séquences et des multiples voix qui s’élèvent aux quatres coins du Québec, nous sentions que le moment était venu de se positionner officiellement pour une plus grande représentativité des régions sur nos écrans.
Ce programme est une mine d’or de talents qui méritent d’être vus et entendus. On accueille cette année des œuvres du Saguenay-Lac-St-Jean, de Québec, de la Montérégie, de Trois-Rivières et on part même en tournée à travers la province avec Saratoga.
Au fil de la séance, vous tomberez sous le charme de Bruno, ancien boxeur qui retourne sur le ring dans un combat épique afin de rassembler la communauté du village. On revient à pied de l’après-bal avec Chantal et Delphine, Saratoga enivre par sa musique et donne le goût de s’évader pour l’été. Une animation sur et pour toutes les ELLES du monde. Un père de famille accumule les mauvais choix de vie et poursuit malgré tout son rêve de devenir humoriste, et trois amis ont “une job” à faire suite à un petit accident de parcours.
C’est donc avec toute la fierté d’un festival en région que nous mettrons en lumière ces talents excentrés, solidifiant ainsi notre amour et notre appartenance au Saguenay, et concrétisant notre solidarité envers les artistes et artisans qui produisent et tournent en dehors des grands centres. Une nouvelle compétition qui promet et qui mettra de la couleur dans le paysage!

 

Deuxième offrande de cette compétition entièrement dédiée aux regards émergents du continent américain, du sud au nord, ce millésime 2021 reflète un large champ des possibles et une effervescence certaine. Une symphonie qui se décline en cinq mouvements - un pied dans le XXIe siècle, l’autre dans des traditions séculaires- et où il est question d’amour inconditionnel, filial ou fraternel, de rites et croyances vernaculaires, mais aussi de résilience. Du Pérou à la Jamaïque en passant par le Chili, les États-Unis et l’Argentine, cinq courts en guise de panorama américain, comme un souffle de fraîcheur dans des temps incertains.

Le cinéma a cette capacité de se mettre en relation avec d’autres médiums artistiques. Lorsqu’il flirte avec la danse, il peut atteindre de hauts sommets de beauté, d’étrangeté et de liberté. Alors que les arts vivants se sont vus privés de scène depuis plus d’un an, filmer la danse devient plus que jamais le moyen de garder en vie cet art du mouvement et permet la transmission jusqu’au public, qui se retrouve dans une position de proximité privilégiée avec les danseuses et danseurs.
Ici, une jeune femme entretient un dialogue physique avec l’architecture urbaine, un couple dénudé éblouit dans une chorégraphie contemporaine aux allures classiques, un photographe et un danseur se déchaînent en 2541 arrêts sur images, une contorsionniste rencontre un garagiste et la troupe du Ballet national de Marseille en met plein la vue dans un vidéoclip sublime et galvanisant. Un programme qui vous sortira de votre cage et vous donnera envie de déployer vos ailes.

Consentement. Questionnements. Explorations. La sexualité est un sujet si vaste et si complexe qu’il étonne qu’on en parle aussi peu. Malheureusement, lorsqu’on en parle, c’est souvent pour dénoncer des gestes ou des comportements abusifs ou intrusifs. La société nous crie à tue-tête qu’il faut lever le voile et laisser tomber les tabous. Reprogrammer les mentalités. Par ce programme, on ne prône rien d’autre que le fait d’en parler plus librement, plus ouvertement. Aborder le sexe sur toutes ses facettes, dans toutes les positions, en multipliant les points de vues tantôt critiques, tantôt humoristiques et parfois très excentriques. Une séance d’auto-gynécologie de groupe, l’amour pour un homme gai arabophone à Montréal, le polyamour, la reproduction, le travail du sexe, mais surtout, la grande question du programme demeure : pourriez-vous baiser sur une musique au rythme totalement irrégulier?

Le programme Films de genre est idéal pour une soirée extravagante et sanguinolente. Venez vous gaver d’émotions fortes, et même parfois très, très fortes. Cette année on vous propose 10 films trippants, allant de l’horreur jusqu’au gros WHAT THE **** ! Les adeptes le savent, c’est un rendez-vous à ne pas manquer.

Short & Sweet : des courts colorés et créatifs. Plongez dans la peau d’une légende ou dans celle d’un arbitre de soccer lors d’un match important. Faites connaissance avec Ulivia qui apprivoise l’Inuktitut via internet et avec Pipo, un grand amoureux. Suivez la quête d’une jeune femme qui se pose des questions existentielles, celle d’un jeune retraité qui construit une barque dans son sous-sol pour passer le temps ou celle d’un trompettiste japonais fraîchement débarqué à New York qui est complètement perdu.

Composés de courts métrages ludiques sans sous-titres, nos deux différents programmes P'tites vues sont une véritable initiation au cinéma d'auteur. Venez découvrir nos deux sélections en compagnie de Phil & Ciné, qui guideront les petits dans cette aventure cinématographique. 2 ans et +

Programme familial par excellence, la séance Grandes vues s'adresse aux jeunes de 8 ans et plus. Elle est composée de courts métrages internationaux de styles, de genres et de sujets variés.

Dans ce programme, il est question d’amitié, de bowling, de skateboard, de coup de foudre, de chicane entre voisins, d’identité, de mauvaises décisions, de fêtes en famille malaisante. Surtout, il est question de cinéma.
Projection destinée aux jeunes de 13 à 17 ans. Découvrez ce programme coup de cœur. Déconseillé aux jeunes enfants.

Vous désirez être les premiers informés sur ce qui se passe à regard

Inscrivez-vous à notre infolettre

X