Festival international du
court métrage au saguenay

Du porte-parole de la 24e édition Guillaume Lambert, passant par le réalisateur Mathieu Grimard qui a reçu la Coupe du court au 16e Gala Prends ça court! du 3 mars dernier ou bien par l’actrice et réalisatrice suisse Jenna Hasse, plusieurs cinéastes débarqueront à Saguenay dans les prochains jours afin de célébrer le court métrage. À moins de 48 h du début des festivités, l’équipe de REGARD divulgue un avant-goût des invitées et invités qui se rejoindront pour cinq jours consécutifs au Saguenay, la Mecque du court!

Compétition officielle
Le réalisateur Alexandre Dostie sera de la partie afin de présenter son dernier court métrage Je finirai en prison. Le film ouvrira d’ailleurs le bal jeudi soir lors du lancement de la compétition officielle. Dans le même programme, le court métrage Une fois la poussière retombée sera représenté par son réalisateur Hervé Demers. On y découvrira les impacts de la fermeture d’une mine à Asbestos. Également présent, François Delisle, que l'on connaît principalement pour ses longs métrages, effectue un retour au court avec son poignant CHSLD.

Programmes thématiques
Le réalisateur Carlos Cortés sera au Festival avec son film Nibi Wabo et ouvrira le programme Grand rassemblement. Une séance de type engagée qui présentera des courts métrages inspirants sur l’environnement le vendredi soir 13 mars au Théâtre Banque Nationale. Cette projection sera suivie de Génération 3.0 : l’ère du non genré, du binaire et du non binaire . Le film Féroce ouvre ce programme et son réalisateur français Fabien Ara sera sur place pour en discuter. Également, Noah Guay, le protagoniste du film Noah 18 ans, sera présent pour présenter l’œuvre biographique au public.

Internationaux
Du côté des invitées et invités internationaux, plusieurs traversent l’océan Atlantique afin de présenter leur court métrage et participer aux activités du Marché du court. C’est le cas d’Anthony Nti, un jeune réalisateur belge sélectionné pour son film DA YIE qui sera projeté lors de la Compétition 1. Également, Salvatore Lista, un réalisateur français qui offrira au public son film Rap night lors de la Compétition 2. Deux programmateurs de l’Amérique du Sud, Juan Andrés Belo Fossati (Uruguay) et Daniel Mora (Chili), seront également de la fête avec l’ajout de la nouvelle compétition AMERICANA.

Le Marché
En plus de recevoir le duo composé du réalisateur Philippe Falardeau et de l’auteur-compositeur-interprète Martin Léon, ainsi que l’équipe du premier film québécois produit par Netflix Jusqu’au déclin, REGARD recevra dans le cadre du Marché du court le réalisateur Will Niava, la jeune actrice Jemmy Echaquan Dubé et la programmatrice Dominique Léger pour la table ronde Vues d’ensemble. Une conversation autour des enjeux de diversité, d’identités distinctes et de visibilité au sein du milieu du court métrage.

Pour plus de détails concernant les invitées et invités, cliquez ici.

Podcast
Le Samedi 14 mars à 11h30 directement du Café Cambio sur la Racine, l’animateur Fred Savard et son équipe enregistreront un balado afin de faire un survol complet du Festival. Autour de la table, on retrouvera comme invitée, entre autre, la directrice générale de l'événement Marie-Élaine Riou.

Programmateurs émergents
Neuf cégépiennes et cégépiens ont été sélectionnés afin de créer une programmation d’une durée d’1h30 parmi tous les films de la compétition officielle du Festival. Du 11 au 15 mars, les étudiantes et étudiants se rencontreront afin de débattre sur les courts métrages des 10 programmes de compétition. La sélection finale sera annoncée lors de la remise de prix De l’Âme à l’Écran le samedi 14 mars en soirée et sera également projetée dans différents cégeps de la province dans les prochains mois. Voici donc les noms des 9 programmatrices émergentes et programmateurs émergents : Gabriel Tremblay du Cégep Garneau, Émilien Girard du Cégep de Maisonneuve et Zoé St-Pierre du Cégep du Vieux Montréal, Vincent Danis du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Louis-Félix Couture du Cégep de Saint-Hyacinthe, Lovro Vucinic du Cégep Saint-Laurent, Laetitia Mallette du Cégep Marie-Victorin, Nina Nedjari du Collège international Sainte Anne et finalement Cédric Demers du Cégep Lévis-Lauzon.

La parole au public
Finalement, la compétition officielle du Festival a aussi son traditionnel Prix du public. Pour la toute première fois, ce sera un vote du grand public, disponible en ligne au www.festivalregard.com tout au long de l'évènement, qui déterminera le récipiendaire de ce prix. La lauréate ou le lauréat se méritera 1000$ en argent remis par Nutrinor.

Vous désirez être les premiers informés sur ce qui se passe à regard

Inscrivez-vous à notre infolettre

X