Festival international du
court métrage au saguenay

Synopsis

Peut-on baiser sur un rythme irrégulier? Progressive Touch consiste en trois scènes d’amour futuristes et absurdes qui ont pour but d’« améliorer » le sexe en compliquant sa cadence et sa chorégraphie. Le sexe comme danse, comme comédie. Joué par trois vrais couples, chacun de leurs mouvements explicites est synchronisé à la musique propulsive et imprévisible.

Production :
Strangergames
Distribution :
Strangergames
Contact :
Musique :
Stephen Maier
Interprétation :
Juan Felipe Amaya González et Deva Schubert
Direction de la photographie :
Darja Pilz
Direction artistique :
Ran Chai Bar-zvi

Réalisation
  • Michael Portnoy

    Michael Portnoy est un artiste multimédia installé à New York. Provenant du monde de la danse et de la comédie expérimentale, son travail axé sur la performance utilise une variété de médias : du film à l’installation interactive au théâtre en passant par l’écriture, la peinture et la curation. Il a présenté son travail à l’international dans des musées, des galeries d’art, des festivals de films et des théâtres. Récemment, ses œuvres sont apparues au Steirischer Herbst, Graz, Austria; Akademie der Künste der Welte, Cologne, DE; KW Institute for Contemporary Art, Berlin, DE ; Centre Pompidou, Paris; Liverpool Biennial, Liverpool, UK (2016); Witte de With, Rotterdam; Documenta, Kassel, DE et Stedelijk Museum, Amsterdam.

Vous désirez être les premiers informés sur ce qui se passe à regard

Inscrivez-vous à notre infolettre

X