Festival international du
court métrage au saguenay

Synopsis

Parue en 2018 sur l’album Distractions, « Hey Boy » est une chanson coup de gueule traitant des oppressions vécues par les femmes. Véritable doigt d’honneur au patriarcat, les paroles mettent de l’avant le consentement sexuel et la diversité corporelle.Le vidéoclip, conçu par la réalisatrice MissMe, donne une force supplémentaire à la chanson déjà puissante du groupe. Plusieurs artistes de la scène montréalaise figurent dans la vidéo, dont Frannie Holder et Fabrizia Di Fruscia, de Random Recipe, ainsi que Nantali Indongo et Meryem Saci, de Nomadic Massive.

Production :
Sixteen Pads
Musique :
Random Recipe
Montage :
Sixteen Pads
Interprétation :
Alexandra "Spicey" Landé, Éloise Caza, Frederique "Pax" Dumas, Lakesshia "Kiki" Pierre et Taminator -
Direction de la photographie :
Patrick Antoniewicz
Direction artistique :
Miss Me

Réalisation
  • Miss Me

    MissMe, artiste multidisciplinaire, s’est fait connaître par son art de la rue insubordonné et enflammé. Axé sur le féminisme et d’autres inégalités sociales, son travail se matérialise sous plusieurs formes, notamment celle d’affiches éphémères qu’elle tapisse sur différentes infrastructures extérieures. Le corps de la femme, en particulier son sexe, est incontestablement le motif récurrent de son œuvre. Ses Vandals, figure de proue de son art, sont une représentation stylisée de son corps nu, au visage caché sous une cagoule dotée d’oreilles de souris. Cette série de créations dénonce non seulement l’objectification du corps de la femme, mais également comment celui-ci est marchandé et mis à profit par une société capitaliste. Revisitant souvent les mêmes thèmes et motifs, MissMe s’acharne à répéter un message, véritable cri du cœur : un appel à la prise de pouvoir des femmes sur leur corps.

Vous désirez être les premiers informés sur ce qui se passe à regard

Inscrivez-vous à notre infolettre

X