Festival international du
court métrage au saguenay

SAGUENAY, le lundi 25 mars 2019 - C’est tout au long des cinq jours de Festival que les festivaliers du Saguenay et d’ailleurs, ont vibrés à l’unisson de l’équipe REGARD. Le court métrage québécois et international a une fois de plus été célébré, la programmation s’est avérée d’une grande qualité et c’est dimanche, avec la programmation des coups de coeur du public que s’est achevée cette 23e édition.

Comme le souligne la directrice générale du Festival, Marie Elaine Riou, « Le sourire sur les lèvres de tous les festivaliers et l’ambiance électrisante qu’a connu le festival, témoignent de la nécessité de présenter le cinéma qui nous a marqué dans l’année sur grand écran et dans un tel contexte. Les festivals se doivent d’être des plateformes de découvertes et de rencontres qui propulsent les films, et c’est d’autant plus important, selon moi, quand il s’agit de courts métrages. Quand le public et les cinéastes repartent heureux et inspirés pour l’an prochain, c’est mission accomplie! »

Palmarès des gagnants

Lors de la remise de prix, une dizaine de courts métrages se sont vus récompensés par les différents jurys tels que Juste moi et toi, réalisé par Sandrine Brodeur-Desrosiers, gagnant du Grand prix canadien, ainsi que Riviera de Jonas Schloesing, lauréat du Grand prix. Le Festival REGARD donne accès aux processus de nomination des OSCARS® pour la catégorie Meilleur court métrage de fiction. Riviera a également remporté le Prix du meilleur film d’animation, attribué par le jury professionnel. Le court métrage À l’aube des réalisateurs saguenéens Anaë Bilodeau et Louis-Pierre Cossette, est lauréat de la Bourse à la création régionale. Ces deux réalisateurs se sont vus remettre un prix de 1 000 $ en argent offert par MAtv et Hydro-Québec, ainsi qu'un montant 15 000 $ en services créatifs offert par La bande Sonimage.


Record de passeports vendus

Le public était au rendez-vous, c’est le cas de le dire, avec une hausse de 50 % de passeport vendu comparé à l’année dernière. Différentes mesures avaient été prises pour réussir à accueillir tous les cinéphiles, comme par exemple une salle de débordement à la Salle François-Brassard du Cégep de Jonquière pour certaines séances ciblées. Cette action s’est avérée utile et sera renouvelée pour la 24e édition.

Près de la moitié des activités du Festival ont été présentées à guichets fermés, tandis que l’autre moitié accueillait toujours quelques centaines de festivaliers, ce qui illustre bien l’enthousiasme qui a régné dans les salles tout au long de l’événement. Comme le précise Marie Elaine Riou “Nous avons travaillé fort sur l’élaboration du calendrier, en se permettant de prendre des risques, comme la présentation en parallèle à Chicoutimi et à Jonquière le vendredi soir, les activités du Marché du court offertes en grande salle et l’ouverture célébrée dès le mercredi soir. Bien qu’il nous reste à ajuster certaines propositions, nous sommes satisfaits de la réaction du public, et de son véritable engagement. C’est si beau de le voir aller!”

REGARD, c’est cinq jours de Festival mais c’est aussi une OBNL qui propose de nombreuses activités et projections toute l’année durant. Cela donne l’occasion aux mordus de cinéma de visionner ou re-visionner leurs courts métrages coup de cœur de cette 23e sélection.

Dans le cadre de REGARD en prolongation, dix courts métrages coups de coeur de la 23e édition dont huit fictions, un documentaire et un film d'animation, d'ici et d'ailleurs, sont rassemblés et disponibles en ligne sur La Fabrique Culturelle. Une soeur, lauréat du Prix du Jury, réalisé par Delphine Girard, ou encore Kinship, réalisé par Jorge Camarotti, sont à voir et à revoir jusqu’au 27 mars inclus.

L’équipe REGARD en est déjà à planifier les différentes projections hors-festival des prochains mois. À commencer par sa Tournée des coups de cœur de la 23e édition qui retournera dans la majorité des lieux l’ayant reçue par le passé, un peu partout au Québec. Les projections REGARD en Famille seront de retour après avoir rejoint l’année dernière plus de 1000 jeunes grâce à de nombreuses collaborations avec le milieu. REGARD dans les ciné-clubs se poursuivra, après avoir commencé dans les ciné-clubs de Chicoutimi, Jonquière et Roberval au lendemain du festival, avec les courts métrages gagnants de la 23e édition. Pour finir, une sélection de courts métrages choisis par les neufs cégepiens du comité programmateurs émergents du Festival, sera présentée dans les Cégeps dès l’automne 2019. Les promoteurs, ciné-clubs et cégeps intéressés, peuvent réserver dès maintenant leur date, pour s’assurer de faire partie des quelques 100 projections que nous prévoyons faire tout au long de l’année.

 

- 30 -



REGARD - Festival international du court métrage au Saguenay est une réalisation de Caravane Films Productions. L’événement est rendu possible grâce à l’appui de nombreux partenaires privés et publics, la Ville de Saguenay, Super Écran, Télé-Québec, Hydro-Québec, Desjardins, Rio Tinto, le Cégep de Jonquière, Diffusion Saguenay et en collaboration avec le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des arts de Saguenay, Téléfilm Canada, Le Fonds des Talents, Patrimoine Canada, et le Gouvernement du Québec.

Vous désirez être les premiers informés sur ce qui se passe à regard

Inscrivez-vous à notre infolettre

X