Après de nombreuses heures de visionnement et des délibérations énergiques, les différents jurys de la 21e édition du Festival REGARD ont annoncé les lauréats des différents prix à l’Hôtel Chicoutimi le dimanche 19 mars. Au total, c’est 11 prix et 3 mentions qui ont été remis pour un total de plus de 60 000$ en bourses et en services.

 

JURY PROFESSIONNEL

 

Le Jury pro de la 21e édition du Festival est composé de Samuel Archibald, Céline Bonnier, Stéphane Crête, Ina Pira et David Uloth. Cette année c’est le film Home de Daniel Mulloy qui se mérite le Grand prix international, assorti d’une bourse de 5 000 $ en argent offert par Promotion Saguenay. Une mention spéciale est aussi accordée à Dekalb Elementary du réalisateur américain Reed Van Dyk. Le Grand prix national est quant à lui remis au film Mon dernier été de Paul-Claude Demers. Il se mérite une bourse de 3 000 $ en argent et 15 000 $ en services créatifs offert par Département Caméra/Cinépool et Technicolor. Comme le rappelle la directrice de la programmation, Mélissa Bouchard « les grands prix nationaux et internationaux donnent une chance aux gagnants d’accéder au processus de sélection des OSCARS dans les catégories court métrage. »  

 

Le Prix de la meilleure réalisation québécoise va au film La course navette de Maxime Aubert. Il se mérite un prix de 2 000 $ en argent offert par l’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ) et Post-Moderne ainsi que 10 000 $ en services par Post-Moderne. Le Prix du meilleur scénario canadien de langue française est pour sa part remis au film Comme les dinosaures d’Émilie Rosas. Elle recevra donc une bourse de 1 000 $ en argent offert par la SARTEC.


D’une valeur de 1 000 $ en argent offert par la Caisse de la culture, le Prix du meilleur documentaire est remis au réalisateur Colin Nixon pour son film Le cri de la marmotte. Dans la catégorie Meilleur film d’animation c’est le court métrage Cipka de Renata Gasiorowska qui s’est distingué. La réalisatrice recevra un prix de 1 000 $ en argent et de 1 000 $ en services pour une formation à l’École NAD, une récompense offerte par l’UQAC et l’École NAD.

 

JURYS FIPRESCI ET AQCC

 

Nouveauté cette année, le Prix de la critique internationale FIPRESCI est remis au film Une autre du réalisateur Nils Caneele. Le jury constitué de membres de l’Association internationale de la presse cinématographique (FIPRESCI) accueillait cette année les critiques Jake Howell (Canada), Gerald Peary (USA) et Denis Vetter (Allemagne). Remis par l’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC) et assorti d’une bourse de 500 $ en argent, le Prix de la critique québécoise est quant à lui remis au film Import de la réalisatrice néerlandaise Ena Sendijaveric. Une mention du jury critique AQCC est aussi attribuée à Happy End du réalisateur tchèque Jan Saska. Le jury AQCC est constitué des critiques et chroniqueurs cinéma québécois Louise-Véronique Sicotte, Mathieu Li-Goyette et Pierre Pageau.

 

JURY TOURNER À TOUT PRIX! ET JURY PUBLIC

 

Récompensant un film tourné de façon indépendante, le Prix Tourner à Tout Prix! va au réalisateur Justin Richard-Dostie pour son film Quand je serai parti. Il se voit donc attribué une bourse de 5 000 $ en argent pour la production et l’achat d’un prochain court métrage, un prix offert par Unis TV, ainsi que 15 000 $ en location d’équipements grâce à Spira. Une mention a aussi été décernée au réalisateur Tim Tracy pour DataMine. Les films étant aussi disponibles en ligne jusqu’au samedi 18 mars, les internautes ont été invités à voter pour leurs Coups de cœur, remis cette année au film Vie d’ruelles d’Ara Ball. Le Jury Tourner à Tout Prix! est constitué de Pierre Gang, Daniel Ebner et Sanghoon Lee.

 

Se voulant représentatif des cinéphiles du Saguenay-Lac-Saint-Jean, le Jury public est constitué d’Olivier Dupont, Virginie Gagnon et Alicia Martel. D’une valeur de 1 000 $ en argent et offert par Super Écran, le Prix du public est attribué à La laine sur le dos du réalisateur Lofti Achour. D’une valeur de 500 $ en argent offert par Énergie 94,5 et 10 000 $ en services créatifs offert par La Bande Sonimage, la Bourse à la création régionale est quant à elle remise au court métrage Le silence fait peur aux brutes d’Étienne Boulanger.

 

JURY JEUNES CINÉPHILES ET JURY DE L'ÂME À L'ÉCRAN

 

Remis au Festival pour une seconde année, le Prix meilleur court métrage jeunesse est remis au film Vaysha l’aveugle de Theodore Ushev. Le cinéaste se mérite donc une bourse de 1 000 $  en argent offert par la Régie du cinéma du Québec. Le Jury jeunes cinéphiles est constitué de Mégane Fillion-Tremblay, Béatrice Fortin, Gabrielle Dion-Perron.

 

Parmi les films soumis au concours intercollégial de court métrage De l’âme à l’écran, le Grand prix a été remis au film Correspondances de Claire Stenel, une étudiante du Cégep de Rivière-du-Loup, un prix offert avec le soutien de la Régie du cinéma. Le Jury De l’âme à l’écran est composé de Mélanie Charbonneau, Hervé Demers et Félix-Antoine Tremblay.
 

Vous désirez être les premiers informés sur ce qui se passe à regard

Inscrivez-vous à notre infolettre

X